mobile
Rejoignez nous sur Facebook
classique
Rejoignez nous sur Facebook

Environnement économique

L’aéroport de Dole Jura dispose d’un “port aérien” pour le traitement des passagers, des bagages et des marchandises, sur une emprise de plus de 220 hectares.

Cet espace à vocation aéronautique permet également d’envisager l’accueil d’activités basées en lien direct avec l’aérien (hangars-abris, écolage, maintenance, fret et logistique…). Appuyé sur un plan marketing et de développement, un projet de zone d’activités se dessine à moyen terme avec préparation de solutions d’accueil immédiat pour le court terme et pour répondre à “l’actualité” des demandes formulées par les porteurs de projet et/ou en phase de transition vers une installation.

L’aéroport de Dole Jura se trouve par ailleurs à proximité immédiate du Pôle industriel INNOVIA porté par la Communauté d’Agglomération du Grand Dole et le Conseil général du Jura, en phase de concrétisation.

 

> INNOVIA : un projet de territoire

Si le tissu d’entreprises constitue une force économique locale indéniable, la Communauté d’Agglomération du Grand Dole et le Conseil général du Jura, associés en Syndicat mixte, portent pour le territoire un projet dynamisant afin de lui donner une identité et une attractivité forte.

INNOVIA s’inscrit dans une stratégie résolument tournée vers l’innovation, l’environnement et la création d’activités. Elle se compose de deux leviers principaux : un salon biannuel et un parc d’activités innovant d’envergure régionale.

Les partenaires souhaitent ainsi proposer une offre complète de services et d’infrastructures dédiés aux projets et aux entreprises innovantes, quel que soit leur degré de développement.

S’appuyant sur un environnement géographique et économique stimulant, INNOVIA se positionne de manière volontariste sur les filières d’activités à fort contenu technologique : Chimie verte, Hydrogène, Agro-ressources, Energies renouvelables…

INNOVIA développe pour chacune de ses composantes un lien fort avec les acteurs économiques qu’ils soient publics (État, Conseil général du Jura, Conseil Régional de Franche-Comté), para-publics (SOCAD, SEDD, ARD Franche-Comté…) ou privés (SOLVAY, CCI du Jura, Club des entreprises de Dole…).

S’implanter au cœur d’une situation exceptionnelle

La ZAC du Pôle Innovia représente une offre foncière de plus de 50 hectares ce qui en fait le plus grand parc d’activités du Jura et un pôle économique majeur du Grand Est. L’aéroport de Dole-Jura contribuera à conforter ce positionnement avec l’accueil de nouvelles activités basées.

Un contexte favorable

De fait, la région de Dole dispose d’atouts à même de favoriser son développement dans lequel l’aéroport prend pleinement sa place :

– Les liaisons ferroviaires, routières et autoroutières rendent les capitales régionales rapidement accessibles.

– Le cadre de vie est de qualité et attractif (environnement naturel, villages et Dole, ville d’Art et d’Histoire).

– La présence d’une ville centre, bien dotée en équipements culturels, sportifs, éducatifs, sociaux et des commerces importants, offre aux habitants un niveau de service satisfaisant, facilement accessible.

L’analyse du contexte territorial et socio-économique du secteur dolois permet de mettre en évidence les points suivants :

– Le territoire est structuré selon 3 aires d’influence : l’agglomération Dole-Tavaux, une couronne périphérique proche, des communes multi-polarisées orientées vers Dole. C’est un carrefour dans un triangle de développement interrégional Dijon, Chalon, Besançon. Il est attractif grâce à son réseau de voies de communication, son cadre de vie, la qualité de ses équipements et la richesse de son tissu industriel.

– La démographie enregistre une relative stabilité depuis 30 ans (le bassin compte environ 50 000 habitants), aujourd’hui constitué en Communauté d’Agglomération du Grand Dole.

– L’activité économique est marquée par un équilibre emploi / actif globalement positif. Elle est soutenue et génératrice d’emplois qualifiés dans l’industrie (52% des emplois), dans le commerce (27%) et dans les services (21%). Elle est également “fixatrice” de population : malgré l’attractivité de Dijon et de Besançon, près de 8 habitants sur 10 travaillent dans leur zone de résidence (dont 9% à Tavaux et 38% à Dole).

A noter que le Pays Dolois compte 2338 des quelques 9000 établissements inscrits au RCS / registre du commerce et des sociétés (au 21-01-08 / CCI du Jura).

Plus d’informations sur : www.granddole.fr

 

> Le tissu économique de proximité : un potentiel de partenariats et de sous-traitance spécialisée

Le commerce

Ce sont 964 établissements (41% du Jura) pour 3512 salariés (30% du Jura). L’offre commerciale de ce territoire dolois se caractérise par sa forte densité, mais également sa forte activité, dans un contexte local favorable au développement. On compte, toutes formes de distribution confondues, plus de 88745 m² de surfaces commerciales.

L’évolution de l’équipement est positive : elle se traduit à la fois par une diversification de l’offre, mais aussi et surtout par une augmentation quantitative de la surface de vente.

L’équipement est largement supérieur (192,4 m²/1000 habitants) aux moyennes nationale (113,2 m²/1000 habitants) et départementale (113,5 m²/1000 habitants). Cela traduit une volonté marquée d’assurer une bonne desserte des consommateurs locaux et de limiter ainsi l’évasion de la clientèle vers Dijon et Besançon, ainsi que de freiner une concurrence très forte entre les enseignes… Quant au secteur des services, c’est : 856 établissements (37% du Jura) pour 2666 salariés employés (27% du Jura).

L’artisanat

Dans le Jura, ce sont 4643 établissements dont 667 dans le secteur des métiers de bouche et 1262 dans le secteur des services (hors transport).

Ce secteur représente un poids important en matière d’emplois avec 16415 actifs (dont 13460 salariés), 2950 actifs dans l’alimentaire et 4720 dans les services. C’est 15,2% de la population active départementale (10% en moyenne au niveau national). C’est encore 17,53 entreprises pour 1000 habitants (moyenne nationale à 13,5). Sur le territoire dolois, on recense 773 établissements immatriculés au répertoire des métiers, toutes formes juridiques confondues, dont 204 artisans commerçants. Sur ces 773 entreprises employant 1727 salariés, 371 sont à Dole.

L’industrie

L’industrie représente 518 établissements (22 % du Jura) sur le secteur dolois pour 7233 salariés (26% du Jura), dont 1500 travaillent pour le groupe SOLVAY à Tavaux (Jura : 2222 établissements et 27982 salariés en juillet 2007). Les principaux employeurs sont le BTP (37%), la filière bois (17%) ou encore la métallurgie (12%). Plusieurs entreprises industrielles diversifient le tissu local, en particulier dans les secteurs de la chimie (SOLVAY), des équipements radio, de la machine-outils et de l’agro-alimentaire : ITT-Canon, SaniFrance, IFC, Amphenol-Socapex, Clavière, Fromageries Bel, charcuterie CCFC…